Electronics Art nous gâtent une fois de plus, en nous offrant cette fois-ci SimCity (dont on a parlé ici), l’emblème des jeux de simulations de métropole sur nos iPhone. Il s’agit en faite du portage de SimCity 3000 PC. Autant vous prévenir de suite, certains éléments ne sont pas présent sur cette version tel que le métro, le remodelage du terrain et quelques édifices. Oubliez aussi toutes interactions avec les villes voisines.

L’interface :
L’interface de SimCity a été repensée afin de s’accommoder aux commandes tactiles qu’impose l’iPhone. La navigation dans les menus est par conséquent assez bien optimisée. Discuter avec vos conseillers municipaux est aisé. Le budget, les dépenses et les recettes sont également gérables facilement.

Seul point faible : quelques lenteurs d’affichage lors de l’appel du menu

SmCity 1

La carte de la ville peut avoir deux dimensions, petite ou grande. Si vous êtes un habitué de SimCity, ne vous attendez pas à de gigantesque maps. La plus grande correspond à peu prêt à une taille moyenne sur la version PC.

Certaines restrictions peuvent dérouter au premier abord. La navigation dans la ville se fait naturellement grâce au doigt, mais reste assez lourde. Les bâtiments et toutes autres constructions sont masqués durant le défilement, c’est dommage, mais rien de bien gênant. Les constructions de zones, routes, rails etc. n’est surement pas aussi rapide que sur un PC, certes, mais cela reste convenable.

L’ambiance y est parfaitement retranscrite. Les petites musiques jazzy restent inchangées, et on y retrouve toute la nostalgie d’un SimCity. Le tout est vraiment agréable à jouer, une fois habitué à la nouvelle. Les conseillers ont été remis au goût du jour et ont l’air plus amicaux que les précédents.

SimCity2

Un SimCity, c’est avant tout une durée de vie énorme, et il n’est pas rare d’être surpris par un message d’avertissement batterie. Chaque ville est différente, cependant, l’approche reste la même. Ce qui lassera sans doute les moins coriaces. Comptez quand même cinq à dix heures (ou plus) par villes, selon votre acharnement.

Les graphismes sont assez fins, mais ne vous attendez pas au gros monstre qu’est SimCity 4, ici, tout est en 3D isométrique. L’iPhone ou l’iPod Touch n’aurait de toute façon pas pu gérer de tels graphismes. Il est possible de zoomer jusqu’à voir quelques voitures passer, mais pas de quoi casser une patte à un canard. D’ailleurs, de très près, votre ville aura l’air déserte : il n’y a donc aucun passant ?

Lors de mes tests, j’ai pu remarquer, que quelques fois, le jeu avait tendance à planter. Ce qui aurait pu être très énervant si les développeurs n’avaient pas pensé à intégrer une sauvegarde automatique (lors d’un plantage uniquement).

Conclusion

Les amateurs de ce genre de simulation ne seront pas déçus, malgré quelques lacunes. Le portage est donc réussi dans l’ensemble.

SimCity 3

SimCity est disponible sur l’AppStore au prix de 7,99 €

Et en bonus, sachez qu’il y a moyen de tricher à Simcity iPhone. Pour cela, secouez votre iPhone en jouant, ceci fait apparaître une fenêtre. Vous pouvez alors taper "I am weak" pour avoir des batiments gratuits et "pay tribute to your king" afin d’obtenir toutes les recompenses.

Retrouvez d’autres tests sur Test-AppStore.com.

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici