reader.jpgApple aurait lancé un durcissement des règles concernant les achats dans les applications sur son App Store.

Ainsi, selon cet article du "New York Times, la firme à la pomme souhaiterait désormais s’assurer que tous les achats effectués pour utiliser une application passent désormais par l’App Store (le fameux "In app purchase") et pas par d’autres moyens. L’objectif étant bien entendu de ne pas perdre les 30 % de commission retenus sur les achats.

La première victime serait l’application de lecteur d’eBook de Sony dont on avait parlé dans ce billet et qui était attendue en décembre déjà destinée à proposer le contenu du eReader sur les machines sous iOS.

Mais il existe déjà d’autres applications similaires permettant déjà de lire du contenu n’ayant pas été acheté via l’App Store, on pense notamment à l’application Kindle d’Amazon (ici sur l’appStore ou à l’application FnacBook (ici sur l’AppStore) mais également aux journaux qui incluent un abonnement numérique avec l’abonnement papier.

Qu’adviendra-t-il de ces applications ?

On a vu par le passé Apple revenir sur des mesures très strictes concernant son App Store, c’était le cas notamment des outils de développements tiers et de la publicité mobile comme on l’avait évoqué dans ce billet par exemple, alors est-ce que ce durcissement ne sera qu’une passade . On ne peut que le souhaiter pour pouvoir retrouver ses contenus indépendamment de leur provenance !

Suivez nous sur Twitter, via RSS, sur le site mobile de iPhon.fr ou avec l’application dédiée iFon.fr

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :