indium.jpgD’ici 9 ans, si les fabricants n’ont pas trouvé de solution de remplacement, les écrans tactiles que nous utilisons à longueur de journée sur nos iPhone, iPod touch ou iPad ne seront plus disponibles.
La faute à un alliage de métaux, l’oxyde d’indium-étain (ITO), dont les sources connues s’épuisent.
La revue New Scientist (relayée par Courrier International) a fait le point sur cette situation :

L’ITO est composé à 90% d’indium, sous-produit de l’industrie minière du plomb et zinc. Non seulement difficile à acquérir (et donc cher) mais aussi difficile à travailler.
Mais c’est l’un des seuls matériaux à conduire l’électricité tout en étant transparent, qualité essentielle pour un écran tactile utilisant la technologie "capacitive" popularisée par le premier iPhone et désormais utilisée des iPhone, iPod Touch et iPad notamment !
Les réserves sont estimées à 16 000 tonnes soit de quoi tenir au rythme actuel jusqu’à 2020. Même si de nouvelles sources d’indium sont découvertes d’ici là, la demande devrait considérablement augmenter, il est donc important de chercher une solution de rechange.
Solutions envisagées et problèmes associés:

  • oxyde de cadmium recouvert d’une fine couche d’indium mais cadmium hautement toxique
  • polymères conducteurs mais très difficile à manipuler
  • A moins que l’on se tourne vers les nanotubes d’argents, quitte à sacrifier un peu de transparence. Cette solution est pour l’instant 10 fois plus coûteuse que l’ITO mais est déjà la solution retenue par HP

Il restera peut-être une autre solution, inventer de nouvelles technologies d’écrans tactiles.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici