Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont analysé le nombre de pas effectués par 32 000 propriétaires d'un Microsoft Band, un bracelet de fitness permettant de suivre l'activité physique du porteur.

Afin d'identifier les joueurs de Pokémon GO parmi ces 32 000 sujets, ils ont utilisés les recherches effectuées par ces derniers dans le moteur de recherche Bing de Microsoft. Ainsi un utilisateur qui entre "comment faire évoluer tel Pokémon" était identifié comme un joueur qui chercher à s'améliorer.

D'après les résultats de cette étude, l'augmentation de l'activité physique touche tous les joueurs quel que soit leur âge ou corpulence, et cela a un effet bénéfique sur la santé des utilisateurs, à condition de maintenir ce regain d'activité physique.

Le jeu profite actuellement de la période d'halloween pour motiver encore plus les joueurs à marcher, avec des bonus conséquents

Source

Vous aimez ? Partagez !