bbm-1.jpgAprès des années pendant lesquelles Blackberry conservait précieusement sa messagerie instantanée sur ses propres machines, un revirement de fortune a poussé la société en difficulté à s’ouvrir aux systèmes mobiles concurrents. Vint alors une longue attente, puis un lancement rapidement stoppé, mais cette semaine, BBM est enfin sortie.

L’application a connu un succès en terme de téléchargement qui peut apparaitre surprenant.

Depuis, la file d’attente mise en place pour gérer la montée en charge a été résorbée et désormais BBM pense à l’avenir :

La société a annoncé avoir comptabilisé plus de 10 millions de téléchargements sur iPhone et Android. Ce n’est pas surprenant si l’on en juge par la position de l’appli, en première position dans de nombreux stores du monde entier. Ce n’est pas si mal sur un marché déjà encombré, preuve que l’application était attendue ou qu’elle suscitait au moins la curiosité !

Pour prévenir tout nouveau problème lors du lancement, une file d’attente avait été mise en place, délivrant les laisser passer pour créer et utiliser un BBM Id de manière régulée. Mais ceci est fini, désormais, chacun peut utiliser l’application dès son installation.

BBM-iphone.jpg

Mais ce n’est qu’une étape et maintenant, Blackberry doit penser à l’avenir. A savoir doter sa messagerie de nouvelles fonctions, mais aussi penser à la monétisation.

Tout d’abord, il a été confirmé que la messagerie resterait gratuite et qu’il n’y aurait pas d’achats "in-app" proposant par exemple des stickers comme on peut le voir chez les concurrents confrontés à la même problématique de transformer de nombreux utilisateurs en sources de revenu. Mais Andrew Brocking, en charge de la messagerie chez Blackberry a indiqué qu’ils avaient d’autres idées, évoquant les "BBM Channels" déjà disponibles sur les terminaux de la marque canadienne et qui constituent sa plate-forme "sociale".

Du coté des évolutions, il est d"ores et déjà prévu et annoncé l’arrivée du support de la voix et des appels vidéos au sein de l’appli.

A suivre !

A ceux qui ont essayé ou retrouvé leur messagerie BBM : avez-vous prévu de poursuivre son utilisation ou n’était-ce qu’un téléchargement de pure curiosité ?

Source et source