facebook-app-iphone.jpgAprès le scandale de l’affaire Cambridge Analytica, où cette société a récolté de manière illicite et utilisé les données personnelles de plus 50 millions d’utilisateurs Facebook Mark Zuckerberg avait promis plusieurs outils et annoncé le lancement d’une enquête interne sur l’utilisation des données par les apps tierces.

Facebook vient de publier sur son site web une mise à jour sur l’état d’avancement de cette enquête et annonce que pour le moment 200 applications ont été suspendues et qu’elles vont être étudiées à la loupe par Facebook pour déterminer si elles ont utilisé les données des utilisateurs Facebook à mauvais escient.

Si ces jamais parmi ces applications tierces, Facebook trouve des mauvais élèves, la société va les bannir et prévenir les utilisateurs à travers cette page de support sur site de Facebook.

Facebook fait appel à plusieurs équipes internes et externes dans le cadre de cet enquête, dont certaines se rendent directement chez les sociétés suspectes pour réaliser un audit. Le géant des réseaux sociaux annonce avoir déjà examiné des milliers d’apps.

Pour les utilisateurs qui ne font plus confiance à Facebook, il y a toujours la possibilité de télécharger ses données et de supprimer son compte en suivant la procédure décrite dans cet article.

Facebook a également mis en place plusieurs outils dont notamment un qui permet aux utilisateurs de retirer l’accès des apps tierces aux données Facebook, nous vous montrons dans cet article comment procéder à ce retrait des permissions des apps tierces.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

Payez moins cher ! Offres reconditionnées Back Market :