Mais en parallèle, Bouyges, qui avait répondu de son coté est également condamné, plus légèrement, puisque l'opérateur devra lui payer 5 millions d'euros à Free pour dénigrement.

Bouygues réclamait à l'origine 100 millions d'euros, la justice a cosidéré que cela valait moins que cela, mais Free ne pourra plus qualifier les clients de Bouygues de pigeons, sous peine de devoir verser une astreinte de 100 000 euros par infraction constatée.

Ceci va-t-il inspirer d'autres opérateurs ? A voir !


Source


Vous aimez ? Partagez !