forfait-free-iphone-1.jpgOn se souvient tous du lancement tonitruant de Free mobile il y a un peu plus d’un an maintenant Xavier Niel, sur scène, avait usé de noms d’oiseaux (littéralement) pour désigner les clients des opérateurs mobiles existants, ses nouveaux concurrents.

Ceci n’avait pas vraiment été du gout de ceux-ci et Bouygues Telecom a porté depuis l’affaire devant les tribunaux, accusant Free de «dénigrement et concurrence déloyale». Le verdict vient d’être rendu et selon les informations rapportées par Le Figaro ici, Free est condamné à verser 25 Millions d’euros de dommages et intérêt à Bouygues.

Mais en parallèle, Bouyges, qui avait répondu de son coté est également condamné, plus légèrement, puisque l’opérateur devra lui payer 5 millions d’euros à Free pour dénigrement.

Bouygues réclamait à l’origine 100 millions d’euros, la justice a cosidéré que cela valait moins que cela, mais Free ne pourra plus qualifier les clients de Bouygues de pigeons, sous peine de devoir verser une astreinte de 100 000 euros par infraction constatée.

Ceci va-t-il inspirer d’autres opérateurs ? A voir !

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :