Apple commence par détailler son empreinte carbone. Comme le montre le graphique ci-dessous, plus des deux tirs des émissions de gaz à effet de serre sont dues au processus de fabrication.

Très soucieuses d’améliorer ce point, l’entreprise de Cupertino a mené une grande enquête auprès de ses fabricants cette année. Cela a conduit à des mesures plus exactes qui ont permis de mettre en avant une baisse de l’ordre de 3% par rapport à l’année précédente. C’est déjà ça de pris !

green-2.jpg

À côté de cela, Apple a converti une grande partie de ses magasins américains aux énergies renouvelables. c’est ainsi que 145 boutiques américaines et tous les magasins australiens tournent à 100 % à l’énergie solaire.

Grâce à sa politique d’efficience énergétique, Apple a économisé l’équivalent de 28,5 kWh d’électricité sur les 3 dernières années.

On sait également qu’Apple travaille également sur les emballages afin de limiter les couts de transport et de limiter les émissions associées. Ainsi en comparant au premier iPhone, Apple case 60% de boite en plus dans un seul avion. L’économie est d’un voyage tous les 416 667 envoyés.

green-3.jpg

D’ici quelques années, Apple emménagera dans ses nouveaux locaux qui ont été conçus afin d’être économes en énergie. Eux aussi seront à 100% alimentés par l’énergie solaire et ventilés naturellement. Dans le bâtiment qui sera tout simplement gigantesque, les employées pourront circuler à vélo.

Recyclage, remplacement des produits toxiques, organisation de transport collectif pour les employés sont également au programme de ce rapport annuel. Pour l’an prochain, Apple devra également surveiller sa consommation d’au qui fait un bond de 20 à 29 mètres cubes par employé sur un an.

Voir une entreprise telle qu’Apple soucieuse de l’environnement est toujours une bonne chose. Espérons tout simplement que cela suscite des vocations. Et pour retrouver le document en entier, c’est ici.


Vous aimez ? Partagez !