Ce HLR est en fait un élément central du réseau servant à gérer les autorisations d'accès aux services de chaque client . Il a également indiqué que le HLR fourni par la société Alcatel-Lucent, dont les équipes étaient présentes lors de la mise à jour le mercredi précédant la panne, a été renouvelé en mai 2012. Stéphane Richard a expliqué que le matériel mis en cause est triplé au sein du réseau de l'opérateur pour prendre le relais en cas de panne et il a avoué que le basculement vers les deux autres registres HLR de secours n'a pas pu se faire.

À noter que les premiers éléments de l'audit en cours seront livrés vers la fin du mois de juillet et que le rapport final est attendu pour le 10 septembre prochain.

Puis, Orange a joué la carte de la pédagogie et de la transparence en venant de publier une vidéo (ci-dessous) expliquant la panne étape par étape ainsi que la manière employée par l'opérateur pour résoudre celle-ci.

Pour terminer, voici un petit rappel en image de la politique d'indemnisation communiquée sur les réseaux sociaux par l'opérateur que vous pouvez également retrouver dans un de nos précédents articles.

panneorange-2.jpg

En rapport avec cet article, retrouvez :


Source


Vous aimez ? Partagez !