Selon l'analyste, Apple doit d'abord lancer des nouveaux iPhone équipés de capteurs VCSEL, qui sont des "diodes laser à cavité verticale émettant par la surface", c'est le terme scientifique, en français cela veut dire que le capteur émet un faisceau laser qui peut notamment être utilisé dans le cadre de la réalité augmentée.

Gene Munster pense que l'iPhone 2018 intégrerait un capteur laser 3D dans le dos de l'appareil destiné à des fonctionnalités de réalité augmentée.

Ensuite la deuxième phase consiste à une adoption de masse par les développeurs de la réalité augmentée pour lancer de nombreuses applications dans le domaine du jeu, du commerce et de l'éducation.

Enfin la troisième phase, le marché serait prêt et habitué aux applications de réalité augmentée pour adopter un nouveau produit qui exploite intelligemment celles-ci, les lunettes de réalité augmentée made in Apple.

Il estime à environ 10 millions d'unités vendues pour la première année de commercialisation des lunettes connectées d'Apple.

Source

Vous aimez ? Partagez !