La firme GBH estime que deux facteurs vont compliquer la tâche du lancement du HomePod, la fenêtre manquée des fêtes de Noël, mais du grand salon électronique tech (CES) de Las Vegas.

Amazon a profité des achats de Noël pour renforcer sa position de leader avec une politique de prix agressive, ce qui permet à la société de détenir actuellement environ 75 % de part de marché des enceintes intelligentes.

Google profite du salon CES de Las Vegas pour promouvoir son enceinte Google Home auprès de différentes marques et ajouter de nouveaux produits au catalogue des appareils compatibles avec l'assistant vocal de Google.

Apple a cependant tablé sur une approche différente de la concurrence, en promettant une bien meilleure qualité sonore que les enceintes concurrentes, en plus de pouvoir utiliser des commandes vocales via Siri pour contrôler des appareils compatibles HomeKit.

Reste à voir les premières reviews quand elle sera disponible et si elle arrive à convaincre les utilisateurs malgré son prix premium.

Source

Vous aimez ? Partagez !