Avec sa technologie de reconnaissance faciale ou Face ID, Apple a actuellement un avantage technologique sur ses concurrents. Et selon Ming-Chi Kuo, cela pourrait durer encore quelques années avant que d'autres constructeurs proposent une technologie au moins aussi performante.

La firme de Cupertino profiterait de son train d'avance pour intégrer rapidement cette techno dans les prochains iPad Pro, mais aussi et surtout dans les prochains iPhone de la gamme 2018, ce qui sonnerait le glass du Touch ID. Celui-ci serait alors totalement abandonné dès l'année prochaine dans les iPhone.

Le mois dernier, Kuo avait prédit que la firme de Cupertino prévoirait de généraliser l'adoption du Face ID à tous les iPhone de 2018, à la condition que la technologie soit bien reçue par les utilisateurs d'iPhone X. Mais après une enquête approfondie, il pense que le succès sera au rendez-vous, d'où ce nouveau rapport.

Cette prédiction de Ming-Chi Kuo parait fort plausible, toutefois, les composants nécessaires au fonctionnement du Face ID sont délicats à produire, ce qui entraine des retards de production pour l'iPhone X.

Il faudrait donc qu'Apple arrive d'abord à augmenter le rendement des composants sous-tendant Face ID avant d'envisager une adoption généralisée à l'ensemble des iPhone 2018, mais aussi des prochains iPad Pro.

L'analyste pense enfin que les concurrents vont abandonner l'idée d'intégrer un capteur d'empreintes digitales sous l'écran pour adopter une solution similaire au Face ID d'Apple, cela pourrait toutefois prendre un certain temps.

Malgré les prédictions de Kuo, Craig Federighi, vice-président et responsable de la partie logicielle d'Apple avait récemment laissé entendre que le Touch ID ne serait pas tout de suite abandonné sur tous ses produits.

Source

Vous aimez ? Partagez !