Un OS prêt-à-porter

Plus qu’une simple version miniature d’Android, Google a pensé son système pour les montres intelligentes. Simple à utiliser, rapide, il embarque beaucoup d’autres fonctionnalités qui reposent sur la reconnaissance vocale. Bien évidemment, la célèbre fonction OK Google qui permet de réveiller un appareil en veille au son de la voix est aussi de la partie.

Avant toute chose, Android Wear a été conçu pour compléter le smartphone. Ainsi, pas question de regarder YouTube, ou de faire son shopping depuis la montre. Il vaut mieux l’imaginer comme un système de widgets qui vient compléter l’appli du smartphone.

D’un simple glissement vertical à l’écran, l’utilisateur va pouvoir parcourir son flux composé de cartes comme celles de Google Now. Prochain rendez-vous, temps de trajet, heure du vol prévu, rappels… voici autant d’informations que l’on pourra lire sur l’écran de la montre.

Un glissement horizontal permet d’accéder à d’autres menus, à des actions en rapport avec la carte consultée. C’est ainsi qu’il est possible d’enregistrer un mémo, de configurer une alarme, d’envoyer un message…

wear-2.jpg

Pour autant, Google a voulu simplifier au maximum son système pour éviter de surcharger le tout petit écran de la montre. Cela se traduit au niveau de l’interface relativement simple et intégralement commandée au son de la voix, mais également dans les applis qui devront veiller à rester les plus succinctes possible.

Google a également promis un SDK qui permettra à son système de faire la part belle aux applications tierces et de proposer, comme sur smartphone, des fonctions toujours plus innovantes.

LG, Motorola, deux modèles dévoilés

Suite à l’annonce de Google, LG a levé le voile sur la montre dont on avait déjà entendu parler au MWC 2014. Baptisée LG G Watch, elle tournera évidemment sous Android Wear et est annoncée comme compatible avec de nombreux smartphones Android.

Une première image laisse entrevoir un design relativement sobre pour cette montre qui arrivera au second trimestre 2014

wear-3.jpg

De son côté, Motorola a opté pour un produit plus élégant mais plus classique qui sera disponible à l’été. Une fois de plus Android Wear est de la partie et la montre sera en mesure d’afficher les notification mais aussi de répondre à la voix.

Une place pour la iWatch

Comme on peut le voir, Google a voulu envisager son système comme une extension du smartphone capable d'afficher les notifications et même plus. Même si l'on ne sait pas encore grand-chose de la montre d'Apple il semble qu'elle dirige vers une autre direction : celle de la santé et du bien-être.

En effet, en plus des fonctions classiques, Apple semble avoir voulu jouer sur les terres de bracelets Fitness ce qui pourrait rendre, la potentielle iWatch, encore plus séduisante. Reste à connaitre le design, mais sur ce point on fait confiance à Jony Ive pour ne pas nous décevoir.

Reste qu'aujourd'hui, Google frappe un grand coup et vient assoir sa domination dans un marché encore naissant. Il ne fait aucun doute que très rapidement de nombreux produits estampillés Google Wear seront disponibles.

source


Vous aimez ? Partagez !