• Retrouvez ci-dessous comment Samsung voyait les utilisateurs d'iPhone, de machines Nokia et d'autres concurrents lorsque la société était à la recherche de sa propre identité. On retient le jeune cadre pour Google, le semi retraité (?) coté Nokia, la jeunesse coté Sony-Ericsson et l'utilisateur d'iPhone particulièrement décontracté. Mais que dire de la photo représentant Samsung alors !

proces-2.jpg

  • Trois mois avant la sortie de l'iPhone 5, ce modèle était considéré par Samsung comme "Un tsunami à neutraliser". Cette information est issue d'un mail interne envoyé par l'ancien responsable de la branche Américaine de Samsung. En retour, une contre attaque était planifiée, basée sur la possibilité de tester gratuitement des Galaxy S3 et Note 2 et l'accent mis dans les relations presse sur les faiblesses de l'iPhone 5, en particulier la taille de son écran (4 pouces contre 5 pour le S4)
  • La mort de Steve Jobs a affecté les équipes de Samsung mais pas tout à fait dans le sens classique... Toujours dans des échanges confidentiels révélés lors du procès, on lit que Michael Pennington, un haut responsable chez Samsung, déplorait ("unfortunately") la mort de Steve Jobs comme offrant une vague d'articles de presse positifs pour l'homme mais aussi pour la marque.
  • Pour Dale Sohn, le responsable Américain de Samsung en 2012, l'obsession Applé était plutôt forte si l'on en juge les écrits partagés lors du procès : "Dépasser Apple n'est plus simplement un objectif. C'est notre stratégie pour survivre" ("beating Apple is no longer merely an objective. It is our survival strategy.”)

Mais ce n'est pas tout, un document interne d'Apple a aussi été produit par Samsung, il indiquait combien la firme à la pomme était consciente de ne pas avoir exactement le produit que les consommateurs cherchaient : on en a parlé dans cet article


ban-ios-7.jpg

boutik-600x100-2.jpg


Vous aimez ? Partagez !