appli-animoji-emoticones-animes-iphone-app-store_720.jpgUne des fonctionnalités spécifiques à l’iPhone X qu’Apple a présenté en longueur au cours de la dernière keynote de rentrée, ce sont les Animojis, qui sont des émojis animés en 3D à envoyer à des correspondants, et qui reproduisent les expressions du visage de l’utilisateur grâce à la technologie du Face ID.

Il semble que la firme de Cupertino ait délibérément choisi un nom de marque qui est utilisé et présent dans l’App Store et appartenant à un citoyen américain, Enrique Bonansea, lequel vient d’attaquer Apple pour violation de marque.

Bonanasea aurait enregistré cette marque "Animoji" en 2015 auprès du bureau américain des brevets et des marques, et utilise ce nom depuis 2014 pour une app qui est présente et disponible ici sur l’App Store et porte la mention "TM" pour trademark.

animoji-app-store.jpg

Au cours de l’été 2017, il aurait été approché par différentes sociétés comme "The Emoji Law Group LLC" qui auraient essayé de racheter les droits de marque sur Animoji, mais sans succès.

Il s’agirait probablement de sociétés écrans utilisées par Apple afin de s’approprier le terme "Animoji" pour l’iPhone X, toutefois malgré la présence d’une app avec le nom déposé dans l’App Store, Apple a décidé d’utiliser ce nom.

Début septembre et suite aux échecs de rachat du nom de marque, la firme de Cupertino a déposé une demande d’annulation de la marque Animoji auprès du bureau américain des brevets et des marques invoquant une erreur de nom de compagnie au moment de l’enregistrement de la marque.

L’app de Bonansea est toujours disponible sur l’App Store permet d’envoyer du texte animé à des contacts, elle avait été téléchargée environ 18 000 fois, et il avait prévu de la mettre à jour fin 2017, cependant il va d’abord devoir gagner sa bataille contre le géant californien.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :