D'après les sources de KGI, les puces d'Intel remplissent les conditions techniques demandées par Apple, de plus le géant du microprocesseur offre des prix plus compétitifs.

La firme à la pomme utilise des puces Qualcomm depuis de nombreuses années, et il y en a toujours dans ses iPhone et iPad à ce jour, mais Apple a commencé à diversifier ses sources d'approvisionnement avec l'iPhone 7 en 2016.

KGI mentionne aussi qu'Intel pourrait être en retard par rapport Qualcomm concernant la technologie 5G, et donc Apple pourrait être "forcé" de refaire appel aux composants de Qualcomm.

Dans ce rapport, KGI affirme également que la puce modem d'Intel supportera la double SIM permettant d'être connecté sur deux réseaux en simultané, toutefois il n'y a pour le moment aucune preuve tangible qu'Apple proposera cette option dans un prochain modèle d'iPhone.

Source

Vous aimez ? Partagez !