Regaind affirme en effet savoir détecter non seulement les visages, mais aussi le sexe, l’âge et l'émotion de la ou des personne(s) photographiée(s). Ainsi, il se pourrait qu’Apple ait déjà profité de l’achat de ces technologies pour mettre au point la nouvelle reconnaissance des visages de l’iPhone X.

apple-achete-francais-regaind-photo-visages-objets-4.jpg

Mais avec Regaind, il est en plus question d’une capacité d’analyse des images profonde, avec retrait d’informations esthétique et colorimétrique (netteté, exposition, lumière, couleurs) et attributs de catégories (animaux, nature, amitié, etc.).

apple-achete-francais-regaind-photo-visages-objets-5.jpg

On imagine qu’Apple pourrait s'intéresser à une classification de ce type pour améliorer l'intelligence artificielle avec deep learning déjà effective dans les albums photo des appareils à la pomme et capable d’effectuer un tri des personnes avec détection des objets et des visages.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule société tech sur le coup de l'analyse profonde d'image, Google, avec Google Photos propose des outils similaires. Mais avec cette acquisition, la société de Tim Cook a certainement dans l’idée de pousser les possibilités, en profitant notamment de ce que la start-up française propose pour le tri automatique d’images avec sélection des meilleures photos, ou la possibilité de cacher automatiquement les doublons.

Apple n’a bien évidemment pas commenté l’affaire, précisant son discours habituel dans ce genre de rachat : “Apple fait régulièrement l’acquisition de petites sociétés et nous ne dévoilons généralement ni nos objectifs ni nos plans futurs sur ce sujet."

Source

Vous aimez ? Partagez !