Depuis 1886, l’aluminium est produit de la même manière, ou presque. L’oxyde d’aluminium est vidé de son oxygène par une opération très polluante nécessitant la combustion de carbone. Cette technique a pour désavantage de créer du dioxyde de carbone, un gaz participant à l’effet de serre autour de la planète.

Alors pour tenter de révolutionner le processus, Apple a mis en place une équipe d'ingénieurs qui a notamment facilité la mise en place d'un accord de développement entre l’entreprise minière Rio Tinto et Aloca Corporation, société américaine spécialiste de l'aluminium ayant déjà étudié de nouvelles techniques moins polluantes pour l'extraction du fameux métal.

apple-aluminium-nouveau-processsus-vert-2.jpg

De cette association est né la société Elysis, détentrice du brevet lié à la nouvelle technologie de production verte de l’aluminium, qui se fait alors non plus avec du carbone, mais un autre matériau conducteur.

La production de l’aluminium avec cette technique serait déjà en cours, avec des opérations à grande échelle qui se feraient dès 2024, ce qui pourrait alors permettre à Apple d’équiper ses appareils de cet aluminium extrait de manière plus respectueuse de l’environnement, dans une certaine mesure… La firme à la pomme s'est également engagée à investir continuellement pour soutenir l'amélioration de la production de l'aluminium.


À lire également :

On remercie Sylvain, qui nous a envoyé l'info depuis le Canada !

Source

Vous aimez ? Partagez !