apple-justice.jpgLe 2 décembre dernier, les militants de l’association altermondialiste Attac effectuaient une "descente" dans différents Apple Store en France, dont celui d’Opéra à Paris, pour manifester contre la pratique d’évasion fiscale de la firme de Cupertino en Irlande.

Il semble que cela n’ait pas du tout plus aux dirigeants de la firme, car Apple vient d’assigner Attac en justice afin d’empêcher leurs militants de lancer des actions similaires dans leurs magasins sous peine d’une astreinte de 150 000 euros.

Dans sa lettre d’assignation, Apple accuse les militants d’Attac de "vandaliser leurs magasins et de mettre en péril la sécurité des employés et des clients", la firme de Cupertino évoque également un "préjudice commercial".

Les dirigeants de l’association s’étonnent de cette attaque en justice de la part du géant californien, car ils estiment avoir manifesté de "manière festive" et sans violence.

Les militants d’Attac ont voulu dénoncer la pratique d’évasion fiscale d’Apple, qui a été avérée dans l’affaire avec l’Irlande.

Pour rappel, après une enquête de la Commission Européenne sur les accords fiscaux d’Apple avec le gouvernement irlandais, la firme de Cupertino avait été condamnée à payer 13 milliards d’euros au fisc irlandais, mais Apple avait rapidement fait appel de cette décision.

Mais il semble que l’affaire arrive "bientôt" à son terme, car d’après un récent rapport du Wall Street Journal, Apple a décidé de verser ces 13 milliards d’euros dus à l’Irlande suite à l’injonction de l’Europe.

Le tribunal de grande instance rendra son verdict le 12 février prochain, et si jamais les militants d’Attac sont interdits d’entrer dans les boutiques à la pomme, ils promettent d’autres actions à l’extérieur des Apple Store.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :