qualcomm-2.jpgQualcomm, le très connu fournisseur américain de puces de communication sans fil pour mobile se retrouve poursuivi par l’un de ses plus gros clients : Apple. En cause, des pratiques anticoncurrentielles de la part du fabricant de San Diego, dont Apple aurait fait les frais. En retour et face à la justice, la firme de Tim Cook estime le préjudice à un milliard de dollars.

Des prix élevés pour Apple

Qualcomm commercialise des puces, mais vend également le droit d’utilisation pour de nombreux brevets liés aux communications sans-fil. Forte de ce portefeuille, la société n’aurait pas hésité à appliquer des tarifs particulièrement élevés pour ses clients par rapport à la concurrence, en particulier pour les droits de propriété intellectuelle. Apple aurait notamment été touché par des prix adaptés à la hausse pour la firme de Cupertino. Il est question d’une facturation de Qualcomm auprès d’Apple estimée à 4 fois plus que les prix du marché.

Pendant des années, ceux-ci auraient néanmoins été compensés par un rabais sous condition de partenariat exclusif entre les deux fabricants.

Un procès perdu pour Qualcomm, qui se venge

Mais récemment, Qualcomm a été accusé et condamné par la justice en Corée du Sud et Apple a été amené à témoigner à charge durant le procès. Ceci a détérioré les relations entre les deux fabricants. Apple évoquant même des "pressions pour modifier son témoignage".

Qualcomm a alors réagit en éliminant le rabais autrefois en place pour compenser les prix des brevets … Résultat, Apple a vu les royalties à payer à Qualcomm augmenter drastiquement … C’est donc suite à cette augmentation soudaine que la société de Tim Cook a décidé de porter l’affaire devant les tribunaux.

La justice américaine tranchera prochainement.

A lire : Le document complet de l’accusation ici

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Faites vite ! 5 fois 3000 euros à gagner par tirage au sort avec l'app Arbre à Projets gratuite ici un arbre en Réalité Augmentée iPhone, iPad , vu en détails là