tim-cook-fournisseurs.jpgSuite à l’élection de Donald Trump en tant que nouveau prédisent des États-Unis et de ses annonces concernant le fait de rapatrier des jobs dans le domaine de l’assemblage (mais pas que) sur le territoire américain (avec des avantages à la clé pour les sociétés), Tim Cook a demandé à ses sous-traitants d’étudier cette possibilité.

Ces derniers ont établi que le coût d’assemblage aux États-Unis serait prohibitif, sans parler du savoir-faire dans ce domaine qui n’est pas immédiatement exportable. Toutefois, il semble que cela n’empêche pas d’investir aux États-Unis dans des chaînes de production pour des composants.

En effet, d’après Terry Gou, le fondateur et président actuel du géant Foxconn, sa firme réfléchirait à un investissement commun avec Apple de l’ordre de 7 milliards de dollars pour créer une chaîne de production d’écran aux États-Unis.

Une telle chaîne de production, qui serait en grande partie automatisée, permettrait de créer 30 000 à 50 000 jobs.

De plus, comme il y a une demande croissante pour de grands écrans, cela pourrait représenter une meilleure solution que d’importer des écrans depuis la Chine vers les États-Unis, surtout avec le nouveau gouvernement en place.

D’après Terry Gou, Apple n’est pas contre l’idée d’investir avec Foxconn dans cette chaîne de production, car la firme de Cupertino a des besoins importants d’écran pour ses propres produits, on pense notamment aux écrans OLED des futurs iPhone.

Apple n’a pour l’instant pas confirmé les dires de Terry Gou.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici