En effet, les premiers avis de spécialiste tech sont parus sur internet, avec les ressentis décrits suite au test de l’enceinte et à l’écoute de différents titres. On n’a cependant pour le moment pas de données techniques précises sur les capacités réelles de l’enceinte HomePod, seules de premières impressions sont données à titre indicatif, en comparaison directe avec d’autres modèles à fonctionnalités ou prix comparables.

apple-homepod-8.jpg

Ainsi, 9to5mac rapporte les retours des publications provenant de Business Insider, de Cnet, de Engadget, de TheVerge, mais aussi de What Hi-Fi. Les différents avis se rejoignent tous en disant que le HomePod surclasse les autres enceintes présentes en comparaison lors de l’écoute, soit le Sonos Play 3 et le Amazon Echo.

Il faut savoir que le Sonos Play 3 se trouve actuellement à environ 350 euros en France, c’est donc assez pertinent d’effectuer le comparatif avec la solution d'Apple, annoncé à 349 dollars outre-Atlantique. Le Amazon Echo quant à lui, toujours indisponible en France, coute 180 euros dans d’autres pays d'Europe.

Concernant le HomePod, plus précisément, les journalistes ayant pu écouter de la musique sur l’enceinte relatent une excellente diffusion du son, qui est quasi omnidirectionnelle. Peu importe où l’on se trouve dans la pièce, on ne perd pas d’informations de la musique, contrairement à l’enceinte Sonos, plus directive. Le son de l'HomePod est qualifié d’enveloppant, d’immersif, tandis qu’il est également perçu comme plus percutant, plus riche et plus vivant...

Dans l’ensemble, il fait mieux que l’enceinte Sonos Play 3 et largement mieux que l’Amazon Echo, pour qui la comparaison n’est pas des plus valorisante.

apple-homepod-6.jpg

La technologie présentée par Apple sur scène concernant cet HomePod, permettant de rendre une diffusion adaptée à la pièce d’écoute, accompagnée de la position circulaire des différents haut-parleurs à l’intérieur, produit visiblement un son très enveloppant. C’est notamment particulièrement appréciable à l’écoute d’avoir une diffusion la moins directive possible, surtout pour une enceinte de ce type qui se veut système de sonorisation d’une pièce ou espace de vie dans lequel l’utilisateur aura évidemment tendance à beaucoup se déplacer.

apple-homepod-9.jpg

La comparaison met donc le HomePod en valeur musicalement, reste à voir si l’enceinte est tout autant à l’aise lors de tests plus poussés, plus techniques, notamment pour jauger le niveau maximal sans distorsion de l’enceinte, ainsi que sa précision des graves particulièrement.

Reste également en suspens la question des autres fonctionnalités de l’appareil, Siri et HomeKit. Mais sauf mauvaise surprise, cela devrait fonctionner de manière similaire à ce qu’il est possible faire avec l'Apple Watch par exemple, en indépendance de l'iPhone cependant.

On le rappelle, Le HomePod sera commercialisé en décembre aux US, US et en Australie, puis plus tard dans les autres pays, au tarif annoncé de 349 dollars.


À lire également :

Source

Vous aimez ? Partagez !