apple-homepod-retours-tests-us-2.jpgDans deux jours, l’Apple HomePod sera disponible aux États-Unis, pour tous, notamment ceux ayant passé précommandent depuis la fin du mois de janvier. Et c’est donc avec un peu d’avance que des journalistes ont déjà publié de premiers retours de tests à propos de l’enceinte. Et sans surprises, comme vu lors des retours de premières impressions ces derniers jours, le HomePod brille par ses qualités musicales, mais se retrouve largué par la concurrence en ce qui concerne les fonctionnalités connectées, avec un Siri plus que limité :

Beaucoup des journalistes testeurs de la première heure se rejoignent effectivement sur différents points. L’Apple HomePod est dans plusieurs cas salué pour ses excellentes qualités de retranscription du son. Megan Wollerton de CNET la place devant la concurrence, et notamment devant le Google Max Home. David Phelan de The Independant, Matthew Panzarino de TechCrunch et bien d’autres sont du même avis en ce qui concerne l’excellent son produit.

apple-homepod-retours-tests-us-1.jpg

Les basses sont notamment très bonnes, malgré un format relativement petit de la bête. Les hautes fréquences séduisent également, gardant une bonne précision sans ne jamais être agressives.

Enfin, la puissance sonore surprend de nombreux testeurs, qui ajoutent que le HomePod pourrait suffire à sonoriser de grandes pièces. L’enceinte parvient notamment à limiter la distorsion même à très haut niveau sonore.

Le magazine spécialiste du son What Hi-Fi n’est cependant pas aussi dithyrambique sur le HomePod concernant la partie audio. Le testeur souligne un petit défaut dans les fréquences médiums, un peu en retrait et manquant de clarté dans une certaine mesure, tandis qu’une enceinte comme la Ultimate Ears Megablast peut mieux faire sur ce terrain-là.

homepod-visite-labo-son-1.jpg

L’audio mis à part, là où le HomePod peine vraiment en revanche, c’est du côté des fonctionnalités connectées. Nilay Patel, de The Verge, insiste sur des commandes Siri encore très limitées. Il n’est pas possible, par exemple, d’enregistrer un évènement dans le calendrier via Siri. Le journaliste regrette également la nécessité de lier l’enceinte à un compte Apple ID unique, ce qui rend compliquer son utilisation par plusieurs membres dans un même foyer.

Ces utilisateurs doivent d’ailleurs également être équipés d’iPhone pour tirer parti de toutes fonctionnalités du HomePod et même être abonnés à Apple Music pour jouir de toutes les commandes Siri possibles.

Pour résumé, comme le dit David Phelan de The Independant, l’Apple HomePod propose le meilleur son à ce tarif-là, mais reste en dessous de la concurrence, notamment d’Alexa et Google Home, pour les fonctions connectées.

À noter que, comme le précise justement CNET, le Multiroom via AirPlay 2 et l’usage de deux HomePod en stéréo sont pour le moment impossibles. Une mise à jour de l’OS de l’enceinte devrait se faire dans un avenir proche pour débloquer ces deux fonctionnalités.

Au final, Apple réussit son coup de proposer une enceinte audio de très grande qualité qui devrait satisfaire de nombreux mélomanes. En revanche, le côté enceinte connecté intelligent est en retrait, mais c’était ainsi que Tim Cook voulait se démarquer, comme indiqué lors de la présenté de l’HomePod sur scène en 2017 : privilégier la qualité audio avant tout.

Retrouvez nos articles sur l’enceinte HomePod dont :

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :