Un iPhone vaut cher, qu’il soit neuf ou d’occasion, mais ses pièces détachées valent également beaucoup d’argent. En effet, il est possible de les réutiliser pour effectuer des réparations, alors qu’Apple n’en vend pas aux réparateurs.

Des petits malins avaient trouvé le moyen, de récupérer des pièces neuves aussi importantes, que le processeur ou autres composants internes, en Chine. Une enquête de The Information, vient de mettre sous le feu des projecteurs cette fraude aux réparations, mais aussi les méthodes employées par Apple pour progressivement la réduire.

Le fonctionnement de cette fraude est assez simple. Depuis 2012, des malfaiteurs bien organisés, remplacent certains composants d’iPhone achetés ou volés. Puis ils embauchent des personnes, pour demander en Apple Store, un remplacement de l’appareil encore sous garantie.

Les composants extraits de l’iPhone comme le processeur, l’écran, ou encore le circuit imprimé, sont revendus sur un marché noir à Shenzhen en Chine. Et les nouveaux iPhone obtenus en remplacement, sont également revendus à de nouveaux utilisateurs.

Apple s’est aperçu qu’il y avait un soucis avec les demandes de remplacement sous garantie, quand son Apple Store à Shenzhen a vu le nombre de demandes bondir de 200 à 2000 par semaine. À titre de comparaison, ce chiffre est trois fois plus élevé que celui du célèbre Apple Store de la 5ème avenue à New York.

Après enquête, Apple a découvert la supercherie, et a mis en place plusieurs techniques pour limiter cette fraude à la garantie. Par exemple, la firme à la pomme a lancé un système de réservation en ligne qui demandait une preuve de propriété.

Apple a aussi plus tard développé des outils de diagnostique, pour permettre aux employés en boutique, de rapidement détecter les iPhone avec des parties remplacées. Toutefois, les malfaiteurs ont trouvé une parade, en rendant l’iPhone inopérant, de façon à ce qu’il ne s’allume même plus.

Apple a également développé plusieurs méthodes visuelles, pour détecter les iPhone dont les composants ont été remplacés. Par exemple, en appliquant un colorant sur la batterie et le processeur, visible uniquement avec un certain spectre lumineux.

Toutes ces méthodes ont permises à Apple de réduire la fraude en Chine. Cela est passé de 60 % des demandes frauduleuses de réparation en 2012, à 20 % en 2018.

Il s’agit d’une fraude assez coûteuse pour Apple, pour un montant estimé à plusieurs milliards de dollars.

À cause des mesures mises en place par Apple en Chine, les auteurs de ce type de fraude à la garantie se sont maintenant déplacés vers les Apple Store d’autres pays. Notamment la Turquie et les Emirats Arabes Unis.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

Partenaire

Jeu "Déballez c'est Gagné !" : gagnez au grand jeu de Noël Carrefour, voyage, courses, bons d'achats, 1 an de shopping et codes promo Showrooprivé, 100 % gagnant, c'est gratuit ici

Jouez (et gagnez) ici en 10 secondes !

App Fnac : tous les produits et offres Fnac dans une app, sans oublier les promos, bons plans et plus - notée 4 étoiles, gratuite ici Fnac iPhone et iPad est gratuit ici