Parmi les fonctions proposées par les applications de crypto-monnaie, Apple autorise celles permettant le transfert d'argent, le suivi des cours des différentes crypto-monnaies, ainsi que les applications de type portefeuille pour gérer son compte, comme l'app Coinbase que nous avions présentée dans cet article.

Par contre et fort logiquement, la firme à la pomme interdit les applications qui permettent de miner des crypto-monnaies en utilisant les ressources de l'iPhone ou l'iPad, car ces dernières sont très gourmandes en CPU, et pas du tout adaptées à une utilisation sur mobile. Pour cela, il vaut mieux passer par des machines équipées de cartes graphiques très puissantes et optimisées.

Apple interdit également toutes les applications qui offrent des crypto-monnaies en échange de certaines actions, comme le téléchargement d'applications, l'incitation des autres utilisateurs à télécharger, mais aussi la publication sur les réseaux sociaux.

Bref, une décision logique et pleine de bon sens, qui protège les utilisateurs tout en laissant le champ libre aux crypto-monnaies pour se développer sur iOS.

Source

Vous aimez ? Partagez !