En 2017, Apple avait déjà une belle délégation de 280 employés au salon et cette année, c’est presque une centaine de plus qui ont fait le déplacement, 369 selon les organisateurs de l’évènement.

On le sait, la qualité des écrans chez Apple est particulièrement importante et l'on note que c’est plus de dix fois plus que d’autres géants de la tech, comme Amazon, (25 employés), Google (40 employés) ou Oculus (23).

Selon Ray Soneri, scientifique dans le domaine des technologies d’écran, avec cette présence accrue sur le salon cette année, Apple chercherait à mettre en avant son statut de créateur d’écran, et non seulement celui d’acheteur.

La firme à la pomme fabrique en effet déjà ses propres écrans micro-LED, et pourrait même utiliser des écrans faits maison pour son casque de réalité virtuelle qui serait actuellement en développement.

Bien évidemment, les envoyés d’Apple ont également profité du salon pour se rendre sur les stands des nombreux constructeurs présents, notamment du côté de Samsung Display, l’un des sous-traitants principaux de la firme californienne pour les afficheurs des iPhone notamment, afin d'y voir les évolutions à venir en matière d’affichage pour mobiles.

Il faut noter que les technologies présentées sur ce salon sont en avance sur le marché, et qu’il faut compter une au minimum 2 à 3 ans avant de voir certaines d’entre elles intégrer des smartphones et autres appareils grand public.

Pour conclure, cette importante présence d'Apple sur ce salon souligne un intérêt toujours majeur et même probablement un investissement plus appuyé de la part de la part firme à la pomme dans la recherche et peut-être même la fabrication d’écran de la meilleure qualité possible, pour équiper nos futurs produits.

Source

Vous aimez ? Partagez !