Actuellement les diabétiques doivent mesurer leur niveau de sucre dans le sang en piquant la peau avec une aiguille pour récupérer une goutte de sang et la déposer sur une languette. Cette dernière va être analysée par un engin portatif ou glucomètre pour permettre de déterminer la dose d'insuline à injecter.

L'équipe secrète d'Apple qui comporte environ 30 spécialistes travaille sur un capteur intégré à l'Apple Watch qui permettrait de mesurer le niveau de sucre dans le sang en projetant de la lumière à travers la peau.

Cela présente plusieurs avantages par rapport à la méthode traditionnelle. Elle est déjà moins invasive, car ne nécessite pas de se piquer la peau à chaque fois. Elle peut aussi s'effectuer à n'importe quel moment. Il s'agit enfin d'une solution moins onéreuse à la longue, car les bandelettes traditionnelles sont à utilisation unique et restent assez chères.

D'après les experts du domaine, la réalisation d'un tel capteur est un très gros challenge technique, car il faut que ce dernier soit ultra précis dans les mesures, afin que les diabétiques puissent savoir la quantité exacte d'insuline à s'injecter.

Apple n'est pas la seule société à travailler sur des objets connectés permettant de mesurer le niveau de sucre dans le sang. Google travaille de son côté sur des lentilles de contact qui effectueraient des mesures en permanence.

En janvier dernier, Apple accueillait également dans ses magasins un kit de mesure et de suivi iOS pour diabétique ou glucomètre connecté.

Source

Vous aimez ? Partagez !