C’était Sony justement, qui jusqu’en 2015 et le film James Bond "Spectre", avait les droits d'exploitation des films. Mais depuis 2 ans, aucun contrat n’a été trouvé pour satisfaire les différents partis, sachant que de nombreux prétendants se sont annoncés : Unversal, Fox, mais aussi Warner, Sony, en plus d’Amazon et Apple.

L’intérêt pour les films James Bond est énorme, car il s’agit d’une des dernières grandes licences encore disponibles, contrairement à Marvel, Pixar ou encore Disney, qui aurait le potentiel de réellement peser dans la balance du côté des utilisateurs.

Ainsi, obtenir l’exclusivité des films Bond pourrait permettre à Apple de donner un bon coup de pouce à Apple Music. Cette stratégie de l’exclusivité a d’ailleurs toujours été l’une des priorités de la firme pour son service de streaming, notamment avec la musique et des grands artistes qui ont sorti certains contenus en avant-première sur la plateforme à la pomme.

Cela montre en tout cas l’ambition d’Apple du côté de la vidéo pour Apple Music, un pan du service qui ne cesse de se développer avec désormais plusieurs émissions en diffusion, mais également des séries en production, dont l’une possiblement avec Dr Dre. Et c’est aussi pour aider à cela qu’on a vu ces derniers mois Apple recruter plusieurs experts en matière de contenus télévisuels, dont Kim Rozenfeld cité plus haut, mais aussi Max Aronson, ex-directeur assistant du développement de contenus chez Sony, ou encore Ali Woodruff, ex-directeur créatif chez Sony également.

En tout cas, si le prix de l’abonnement ne bouge pas et que de plus en plus de contenus variés de qualité sont proposés sur Apple Music, cela pourrait faire de l’ombre aux concurrents cantonnés à la musique comme Spotify ou encore Deezer.

Source, source

Vous aimez ? Partagez !