Les gros chiffres

En terme de chiffres, on retient que ce trimestre affiche un chiffre d'affaire de 42,4 milliards de dollars et un résultat net de 7,8 milliards.

Ceci ferait pâlir de jalousie les concurrents et autres entreprises et apparait meilleur qu'anticipé par Tim Cook lui-même lors des dernières publications de résultats. Mais c'est à comparer aux résultats de la même période de l'an passé. Ils s'affichent ainsi en baisse, puisque le CA était de 49,6 milliard pour un revenu net de 10,7 milliards.

Le taux de marge brute baisse également passant de 39,7 % à 38 %.

Les ventes iPhone, iPad, Mac et l'app Store

Ce trimestre, Apple a vendu 40,4 millions d'iPhone, contre 51,1 millions lors du premier trimestre, et 47 millions l'an dernier. Apple a souligné le très bon démarrage de l'iPhone SE. Il est selon Tim Cook qui s'exprimait après la communication des résultats, populaire dans tous les pays, notamment auprès de personnes qui n'ont jamais eu d'iPhone auparavant, une quantitié chiffrée en "millions" par le dirigeant d'Apple.

Le succès de l'iPhone SE est d'ailleurs reflété dans le prix de vente moyen des iPhone, qui s'affiche en baisse :

variation-prix-vente-moyen-iphone-ipad-mac.jpg

En ce qui concerne l'iPad, ce sont 9,9 millions qui ont trouvé preneur, contre 10,2 millions au 1er trimestre 2016 et 10,9 l'an dernier.

Enfin, la gamme des ordinateurs Mac affiche également une baisse avec 4,2 millions d'unités commercialisées, contre 4 millions au premier trimestre mais 4,7 millions sur la période comparable de l'an passé. Ceci correspond à une période indiquée comme difficile pour l'ensemble du marché des ordinateurs.

Dans ce paysage qui confirme une année 2016 plus difficile que les précédentes, une bonne nouvelle est tout de même apparue. Il s'agit des revenus liés aux "services" à savoir en grande partie l'App Store avec les ventes liées aux apps. Ainsi, le CA atteint un record absolu et croit de 19 % comparé à l'année passée. Ceci est selon Apple lié au parc de machines installées. On évoquait hier la vente du milliardième iPhone qui approche.

Les autres informations à retenir

Tim Cook a indiqué que l'Inde était désormais le pays avec la plus forte croissance (+50 % sur un an) mais reste très "optimiste" concernant la Chine. Ces pays sont des réservoirs de croissance des ventes pour Apple et à ce titre des zones géographiques particulièrement ciblées par le géant.

Apple Pay affiche également une belle croissance. Le nombre d'utilisateurs mensuel a augmenté de 400 % d'une année sur l'autre, alors que le service a rejoint d'autres pays que les US ces derniers mois, et la France récemment. La moitié des transactions étant faite hors US. Aux US, 3 millions de commerces acceptent le paiement avec l'iPhone ou l'Apple Watch désormais.

Enfin, pour finir sur une note optimiste, Tim Cook qui a bien entendu refusé de parler des iPhone à venir (iPhone 7 ou 6SE) est "très confiant sur les produits à venir" d'après le directeur financier d'Apple Luca Maestri.

La prochaine gamme d'iPhone telle qu'elle se dessine arrivera-t-elle à inverser une tendance qui semble durable sur 2016 ? La réponse dans quelques semaines avec la présentation des nouveautés, début septembre.

Et vous, confiant ?

Vous aimez ? Partagez !