Apple n'est pas la seule grande société dans le collimateur du gouvernement italien, car celui-ci concentre depuis quelque temps ses efforts sur les grandes firmes pour récupérer les taxes qu'elles doivent payer en fonction des ventes effectuées en Italie.

L'objectif de cette campagne est de renflouer les caisses de l'Etat italien qui sont en période de vaches maigres.

Apple a toujours dénié faire de l'évasion fiscale, et récemment Tim Cook répondait au journaliste américain Charlie Rose dans l'émission "60 minutes", qu'il s'agissait "d'une connerie politique".

En attendant, on attend toujours le verdict officiel des autorités de la Commission Européenne à propos de la "supposée" évasion fiscale d'Apple à travers sa filiale irlandaise.

Source

Vous aimez ? Partagez !