a10-proc-iphone-7.jpgDepuis l’année dernière, Qualcomm, l’un des fournisseurs majeurs d’Apple pour les iPhone et iPad, et notamment leur puce modem, est en procès avec la firme à la pomme. Le spécialiste des puces mobiles, a notamment été accusé par la société de Cupertino, de pratiques anticoncurrentielles.

La situation n’est pas prête de s’arranger entre les deux géants, puisque d’après un nouveau rapport de Bloomberg, Apple recrute des spécialistes en puces modem sur les platebandes de Qualcomm.

Selon le bien informé journaliste Mark Gurman de Bloomberg, Apple recruterait des ingénieurs dans la ville de San Diego, là où se situe le quartier général de Qualcomm.

Plus précisément, Apple cherche à recruter des designers et ingénieurs spécialisés dans la conception de puces sans-fil. Sur les offres d’emploi, il est mentionné des connaissances pour les technologies sans-fil, telles que Bluetooth, LTE, mais aussi 5G.

Cela suggère que la firme à la pomme cherche à concevoir en interne sa propre puce modem pour l’iPhone, un des principaux composants de la machine. Celui-ci permet de se connecter aux réseaux sans-fil.

Pour le moment, en plein conflit avec Qualcomm, Apple utilise des puces modem d’Intel. Mais à l’avenir, il n’est pas impossible que la firme de Cupertino utilise ses propres puces modem maison.

Depuis plusieurs années, Apple conçoit de plus en plus en interne les principaux composants de l’iPhone, avec des résultats étonnants, comme on a pu le voir avec la puce A12 et A12X.

Cela permet notamment d’offrir de meilleures performances pour ses appareils, car les composants sont optimisés pour fonctionner avec le logiciel.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

Partenaire

Jeu "Déballez c'est Gagné !" : gagnez au grand jeu de Noël Carrefour, voyage, courses, bons d'achats, 1 an de shopping et codes promo Showrooprivé, 100 % gagnant, c'est gratuit ici Jouez (et gagnez) ici en 10 secondes !