Peu de temps après la sortie de l’iPhone X, la firme vietnamienne Bkav avait publié une vidéo montrant le déverrouillage du Face ID de l’iPhone X avec un masque complexe en 3D. Mais il y a peu de soucis à se faire pour les utilisateurs, car confectionner un tel masque n’est pas à la portée de tout le monde.

Alors que la reconnaissance faciale made in Apple est bien plus sécurisée que les solutions concurrentes, Apple désire sécuriser encore davantage son Face ID. C’est tout du moins ce que suggère un nouveau brevet d’Apple.

En effet, selon un brevet d’Apple repéré sur le site web du bureau américain des brevets, la firme à la pomme étudie une façon de renforcer son Face ID, pour notamment empêcher l’utilisation de masques 3D.

Le brevet en question ne mentionne pas spécifiquement les masques en 3D, mais il décrit une nouvelle approche de la reconnaissance faciale.

Plus précisément, celle-ci demanderait un minimum de mouvement dans les muscles du visage pour valider la reconnaissance faciale. Cela suggère qu’il serait donc impossible d’utiliser un masque 3D.

Comme c’est le cas avec les brevets, rien ne garantit que celui-ci sera utilisé dans de prochains produits d’Apple. Toutefois, cela donne une idée des technologies étudiées par Apple pour améliorer la sécurité du Face ID.

Reste que pour le moment, question sécurité, le Face ID est bien meilleur que le Touch ID. Apple avait annoncé qu’il y a 1 chance sur 1 million qu’une personne puisse déverrouiller l’appareil avec son visage, contre 1 sur 50 000 pour l’identification via les empreintes digitales.

Source

Vous aimez ? Partagez !