Lorsque l'Apple Watch a été lancée, les applications n'étaient pas exécutées sur la montre, mais sur l'iPhone, qui transmettait l'affichage à la montre. Depuis, le système a évolué et dès la sortie de watchOS 2, les applications ont pu être exécutées sur la montre elle-même. A tel point que désormais, avec la série 3, il est possible pour la montre se passer d'iPhone pour fonctionner de manière autonome, en 4G.

Apple a donc spécifié qu'à partir du 1er avril 2018, la firme à la pomme n'acceptera plus les nouvelles apps ou mises à jour d'apps existantes qui utilisent le SDK de watchOS 1. Les apps devront utiliser watchOS 2 et devenir natives, si ce n'est déjà fait.

Apple rappelle les avantages de la quatrième version du SDK de watchOS 4, comme de meilleures performances, un mode arrière-plan pour la navigation et l'enregistrement audio, des connexions directes aux accessoires avec Core Bluetooth et bien d'autres.

On imagine que la plus grande partie des Apple Watch de première génération tourne déjà sous une version plus récente que watchOS 1 cela ne devrait donc pas avoir d'impact pour les utilisateurs de montres, quelle que soit la génération. Sauf à proposer des apps plus performantes.

Vous aimez ? Partagez !