Pour le troisième trimestre de l’année 2016, l’IDC rapportait une part de marché de 41,3 % pour Apple et son Apple Watch sur le marché des montres connectées. La fin de ce troisième trimestre était rythmée par des sorties, celles de l’Apple Watch Series 2, le processeur gonflé sur la séries 1 et l'arrivée de l’Apple Watch Nike +.

apple-watch-jd-power-etude-2.jpg

Des potentiels acheteurs ont certainement attendu le dernier trimestre de l’année pour renouveler ou se procurer une Apple Watch, avec les sorties de deux modèles cités ci-dessous, d’où un troisième trimestre un peu plus faible en termes de part de marché pour Apple.

Effectivement, pour ce dernier trimestre de l’année 2016, Apple peut, selon Kantar, se targuer de capter 50 % des parts de marché du domaines.

L’Apple Watch Serie 2 a d’ailleurs été, d’octobre à décembre, la montre connectée la plus vendue, atteignant 33 % des ventes de montres connectées malgré l’absence de soldes à la période de Noël sur le modèle.

Comme l’année dernière, Noël a largement profité à l’Apple Watch, malgré certaines analyses qui voient une baisse d'intérêt par rapport Noël 2015.

Fitbit établit également de bons scores en la matière, tandis que les concurrents peinent à suivre ce duo de tête Apple-Fitbit. Le second constructeur ne lâche cependant pas l’affaire, on l’a vu dernièrement avec l’acquisition de Pebble, un acteur qui a participé à la démocratisation des montres et bracelets connectés. Aux dernières nouvelles, ce dernier pourrait annoncer des résultats décevants et des licenciements dans les jours à venir.

Quant aux résultats d'Apple, c'est pour cette semaine, mais les chiffres concernant les ventes de montre ne sont jamais détaillés, on doit donc se contenter d'études tierces.

Source

Vous aimez ? Partagez !