L’Apple Watch nouvelle génération a amené son lot d’amélioration, comme vu ici en photos et en vidéos lors de son déballage. Parmi les nouveautés, Apple a mis en avant la possibilité pour la montre d’effectuer un électrocardiogramme. Pour le moment, cette fonctionnalité n’est réservée qu’aux Américains. Elle nécessite en effet la validation des autorités médicales de chaque pays pour y être utilisable.

L’ECG sur l’Apple Watch Series 4 pourrait donc dans les prochains mois être fonctionnel en France. Et justement, afin de bien saisir ce qu’implique une telle nouveauté dans la montre, des professionnelles de cardiologie ont livré quelques précisions au journal Le Monde récemment. Voici ce que l’on retient :

L’Apple Watch 4 : près du coeur

Tout d’abord, il convient de bien comprendre comment la montre mesure la santé cardiaque du porteur. La nouvelle Apple Watch Series 4 dispose donc comme les précédentes versions d’un capteur cardiaque au dos du boitier. Celui-ci suit la fréquence cardiaque et enregistre les données.

Mais en plus, la Watch de nouvelles générations intègre de quoi fournir un ECG ou électrocardiogramme. Pour cela, deux électrodes ont été implémentées, l’une dans la couronne, l’autre au dos du boitier. Afin de réaliser une mesure d’ECG, il faut alors toucher la couronne de la main opposée à celle portant la montre, pendant 30 secondes.

L’ECG : pour quand en France ?

La fonctionnalité d’ECG est déjà validée aux États-Unis. Ce serait prochainement au tour du Canada de faire de même. En Europe, la procédure de validation du procédé ECG durerait entre 6 et 12 mois. Notons tout de même que le dossier a surement été déjà déposé par Apple depuis plusieurs semaines.

Pour valider son dispositif auprès de l’UE en tout cas, la firme de Tim Cook doit apporter la preuve scientifique de son efficacité. Il faut savoir qu’il existe déjà un ECG portable sur le marché européen, il est signé AliveCor, société qui a travaillé avec la firme à la pomme d’ailleurs par le passé.

L’ECG, pour détecter quelles maladies

Comme le soulignent les spécialistes, l’ECG de la montre est bien moins sophistiqué que les ECG classiques. L’Apple Watch Series 4 n’est capable de détecter qu’une toute petite partie des maladies cardiovasculaires :

  • Fibrillation auriculaire : il s’agit d’une maladie cardiaque ayant pour risque principal l’accident vasculaire cérébrale. Elle touche moins de 1 % de la population, mais 2 à 3 % des plus de 60 ans et jusqu’à 10 % des plus de 80 ans. Pour détecter cette maladie, la montre analyse la régularité du rythme cardiaque. En cas de battement irrégulier, elle recommande de lancer un ECG. Selon une étude réalisée par Apple, le taux d’efficacité dans la détection de fibrillation auriculaire par la Series 4 serait de 80 %.
  • Rythme cardiaque anormalement élevé ou bas : c’est le signe d’une bradycardie pathologique, sous 40 battements ou au-dessus de 120. Mais les Apple Watch d’ancienne génération sont aussi capables de détecter cette anormalité.

L’Apple Watch Series 4 ne détecte pas en revanche les maladies cardiaques très dangereuses, comme l’infarctus.

Les limites de l’ECG sur Apple Watch Series 4

D’une part, les scientifiques critiquent la firme à la pomme sur l’étude qu’elle menée pour prouver son taux de 80 % d’efficacité. Le nombre  de sujets (226 patients) est jugé trop faible. Ils nuancent tout de même cela en ajoutant que des ECG portables ont déjà prouvé leur efficacité.

Autrement, les professionnelles de la médecine cardiologique craignent que ce type de surveillance constante de son rythme cardiaque puisse pousser le porteur à ignorer d’autres symptômes et sensations qui l’auraient normalement incité à consulter.

Enfin, la montre pour le moment intéresse plutôt une population jeune et branchée, quand la cible la plus importante pour un tel dispositif de suivi cardiaque reste les personnes à risque, dont celles de plus de 60 ans.

Pour conclure, il faut bien retenir que la montre avec ECG ne remplace évidemment pas le suivi d’un cardiologue professionnel, ni même la mesure d’un véritable ECG. Malgré tout, elle peut être indiquée dans certains cas, notamment pour suivre plus facilement son pouls pour les sujets à risque qui ont du mal à le faire à la main.

 

  • À voir en complément, notre découverte de l’Apple Watch et de son nouveau packaging en vidéo :

À lire également, nos autres articles sur l’Apple Watch Series 4 et watchOS 5 :

Choisir et découvrir l’Apple Watch Séries 4

Watch OS 5

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

Partenaire

Jeu "Déballez c'est Gagné !" : gagnez au grand jeu de Noël Carrefour, voyage, courses, bons d'achats, 1 an de shopping et codes promo Showrooprivé, 100 % gagnant, c'est gratuit ici Jouez (et gagnez) ici en 10 secondes !