En 2G, voix et SMS, concernant les centres-bourgs, qui constituent 1 % de la population française actuellement, la couverture des opérateurs atteint 92 %. Seuls 4 centres-bourgs en France sont encore non couverts.

Concernant la couverture 3G toujours en centres-bourgs, Orange est à 89 %, SFR et Bouygues Telecom à 87 %.

Enfin pour la 4G, concernant les zones peu denses, l’objectif de janvier 2017 de 40 % de couverture de la population dans ces endroits est atteint pour les 4 opérateurs. Ceux-ci ont même annoncé en avril dernier couvrir 68 % de la population en zone peu dense pour SFR, 66 % pour Bouygues Telecom, 58 % pour Orange et 45 % pour Free.

arcep-rapport-couverture-2g-3g-4g-mai1.jpg

L’Arcep salue ces résultats encourageants, mais souligne tout de même le fait que pour le moment, malgré de bons efforts de couverture, la 4G reste quand même absente pour près d’un tiers du territoire. En effet, alors que les opérateurs couvrent entre 80 et 89 % de la population française en 4G, entre 45 et 59 % du territoire seulement est véritablement couvert.

arcep-rapport-couverture-2g-3g-4g-mai2.jpg

Les prochaines dates correspondant aux objectifs suivants en matière de déploiement de couvertures mobiles seront le 30 juin prochain, date à laquelle 100 % des centres-bourgs devront être couverts en 3G, puis le 17 janvier 2022, date à laquelle 90 % de la population des zones peu denses devront être couvert en 4G sur la bande 800 MHz.

Source

Vous aimez ? Partagez !