Il apparait d'après ces premiers tests de benchmark que les processeurs SnapDragon 845 (USA et Chine) et Exynos 9810 (Europe et Moyen-Orient) sont moins puissants que la dernière puce maison A11 Bionic d'Apple qui équipe les iPhone 8 et X.

benchmarks-samsung-galaxy-s9.jpg

Le plus performant des deux processeurs utilisés par Samsung, la puce Exynos 9810 peine même à faire jeu égal avec l'ancienne puce A10 Fusion, vieille de 2 ans et qui équipe entre autres l'iPhone 7 et 7 Plus.

Fait assez étrange, il semble que les modèles européens du Galaxy S9 et S9+ soient plus performants que les modèles américains et chinois, à cause des différentes puces utilisées.

Cela montre qu'Apple continue de creuser son avance dans le domaine des puces mobiles avec des processeurs bien au-dessus de ce que propose la concurrence, optimisés pour maximiser les performances avec le système d'exploitation et les autres composants de l'iPhone et l'iPad.

Source

Vous aimez ? Partagez !