Le brevet en question qui se nomme "Vein imaging using detection of pulsed radiation" fait la description d'un système utilisant un émetteur et un récepteur infrarouge pour détecter des modèles de vaisseaux sanguins situés sous la peau.

Selon ce brevet, l'authentification biométrique via les vaisseaux sanguins est jugé extrêmement fiable car les modèles de vaisseaux sanguins sont très complexes et comme ils sont situés sous la peau, ils sont très difficiles à copier.

brevet-apple-reconnaissance-veines.jpg

Apple avait prévenu qu'avec le Face ID, il pouvait y avoir des problèmes d'identification positive pour deux vrais jumeaux, mais avec ce système de reconnaissance "sanguine" l'appareil pourrait faire la différence entre les deux jumeaux, car la structures des veines est différente entre les deux.

Cela permettrait également d'empêcher des tentatives de tromperie du Face ID en utilisant des masques sophistiqués comme on a pu le voir dans cet article, car il est quasi impossible de reproduire les vaisseaux sanguins de l'utilisateur.

Étant donné que le système de caméra TrueDepth de l'iPhone X embarque déjà certains composants nécessaires à l'identification des vaisseaux sanguins, il n'est pas impossible qu'Apple choisisse de rajouter une couche de sécurité supplémentaire à Face ID avec un scan des veines du visage.

Comme c'est le cas habituellement avec les brevets d'Apple, rien ne garantit que celui-ci sera intégré dans un prochain iPhone, toutefois cela donne une idée des évolutions possibles du Face ID de l'iPhone X dans les futurs smartphones à la pomme.

Source

Vous aimez ? Partagez !