Si John Martin dit vrai en tout cas, il peut remercier sa bonne étoile. Car ce médecin chirurgien ne devait initialement que tester l’appareil pendant un temps pour en vérifier le bon fonctionnement . Mais c’est après avoir ressenti une gêne dans la gorge qu’il a utilisée ce Butterfly iQ pour réaliser une imagerie par ultrason de la zone en question. C’est là qu’il a pu découvrir une masse de tissu suspecte, qu’il n'a pas manqué de faire analyser le plus vite possible. Il s’est avéré que cette tumeur était bel et bien maligne, d'où la nécessité pour Dr Martin de suivre un traitement pour l’éliminer.

butterfly-iq-scanner-portable-echographie-iphone-2.jpg

Dans une interview à propos de cette histoire, il précise que dans ce genre de diagnostic et de maladie, le temps et le paramètre le plus important, puisqu’une tumeur détectée très tôt peut être bien mieux combattue que dans le cas d'un état avancé.

Cela laisse imaginer de belles possibilités concernant la santé connectée, puisque ce Butterfly iQ développé par la société Butterfly Network, ne coûte pas plus de 2 000 dollars. Certes, cela peut paraître cher pour le particulier, mais quand des appareils tels que des échographes classiques coutent 5 fois plus cher et qu’une procédure utilisant ce type de matériel peut couter tout autant aux États-Unis par exemple, le Butterfly iQ paraît révolutionnaire.

Également, dans les zones et pays moins bien équipés, comme ceux en développement, des dispositifs connectés de ce type pourraient bouleverser les procédures de médecine classiques et ainsi améliorer la détection de certaines maladies et donc leur traitement. De bonne augure donc, pour l'avenir de la santé connectée/


À lire également, sur le domaine de la santé connectée, les articles suivants ainsi que notre dossier spécial accessoires connectés iPhone pour mesurer forme et santé :

Source

Vous aimez ? Partagez !