Cellebrite propose des outils d'analyse des systèmes mobiles permettant notamment d'extraire des données. Ces outils sont bien connus des services d'investigation et régulièrement utilisés par ceux-ci.

On apprend également via le site américain MacRumors que le FBI aurait signé un contrat de 15 000 $ avec Cellebrite pour déverrouiller l'iPhone 5c de Syed Farook.

Si le procès est maintenu, car le FBI a échoué dans sa tentative de craquer l'iPhone 5c incriminé, Apple demandera à connaitre la méthode infructueuse qui a été employée par Cellebrite, mais s’il est abandonné, Apple ne pourra rien obtenir du FBI.

Pour rappel, l'agence gouvernementale qu'est le FBI veut forcer la firme de Cupertino à créer un logiciel permettant de débloquer l'iPhone 5c du tueur, mais également d'autres iPhone, ce qu'Apple avait refusé, entrainant un procès l'opposant au gouvernement.

Source

Vous aimez ? Partagez !