cereus-jeu-iphone-ipad-tower-defense-spatial-10.jpgCereus est un nouveau titre vu dans notre liste des sorties jeux récentes parue hier. Développé par Casey Weeks et son équipe, le jeu promet un mélange savoureux entre le tower defense pour le genre, Geometry Wars pour le style et Asteroids pour l’inspiration rétro. Réflexe et stratégie sont annoncés comme indispensable pour réussir dans Cereus.

Au vu des captures, le jeu promet quelque chose d’explosif, de nerveux et de savoureusement vintage. En espérant donc que le jeu ne se résume pas qu’à ses visuels de qualité :

Le joueur a pour tâche de défendre une sorte de boule positionnée au centre de l’écran, immobile. Différents vaisseaux et autres entités spatiaux non identifiées arrivent alors de toute part, par vague. Comme dans tout "tower defense" donc, il faut se débarrasser de ces envahisseurs sans que ceux-ci ne parviennent à attendre le point central à protéger.

Pour ce faire, différentes actions sont possibles. Certains ennemis peuvent être supprimés d’une touche, d’autres nécessitent le placement d’une bombe à retardement à proximité, quand de plus coriaces ne sont éliminés qu’avec le positionnement stratégique d’une barrière de protection devant leur nez.

cereus-jeu-iphone-ipad-tower-defense-spatial-2.jpg

cereus-jeu-iphone-ipad-tower-defense-spatial-4.jpg

Et autant les premiers niveaux paraissent plutôt faciles, alors que le jeu en profite pour expliquer les commandes, autant la difficulté augmente rapidement dès les tableaux suivants.

Les ennemis arrivent nombreux, par vague, il faut tenter de tenir pendant un temps limité et sans se faire trop toucher pour réaliser le meilleur score.

Les capacités de tir et de défense peuvent être améliorées au fil de la progression, via un arbre de compétences.

cereus-jeu-iphone-ipad-tower-defense-spatial-3.jpg

Au final, Cereus est une réussite, autant côté gameplay, commandes et principe de jeu, que côté design, graphismes, ambiance et son.

Il a le mérite de rafraichir le genre tower defense, en apportant une touche de rétro sans trop en faire et des idées originales bien implémentées (les différentes actions possibles, l’arbre d’évolution, les boss, les différents ennemis, etc.)

En bref, la belle découverte de la semaine, sans aucun doute, garantie sans achats intégrés. Le jeu n’est disponible qu’en anglais, mais cela reste très peu gênant, les commandes peuvent être appréhendées sans lire les consignes.

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :