donnees-kantar-parts-de-marche-os-mobile-2017-3.jpgKantar est cet organisme d’analyse de données, de suivi et de stratégie d’investissement, que l’on retrouve de temps en temps pour faire l’état des lieux des parts de marché des différents OS mobiles pour smartphones. Cela permet de se rendre compte de l’évolution de l’usage des différents systèmes d’une année à l’autre et de mesurer également les différences selon la zone du globe visée. En ce printemps 2017, l’organisation a mis à jour ses données à la date de la fin du mois de février 2017. Ces dernières mettent en valeur une bonne progression d’iOS dans une majorité des cas, par rapport à l’année dernière, dont en France, où iOS est de plus en plus utilisé :

Par rapport à 2016 à la même période, iOS fait mieux dans plusieurs zones du globe, dont le Big Five (Allemagne, France, Royaume-Uni, Espagne, Italie), avec 2,7 points de mieux pour atteindre 21,8 % de part de marché, contre 75,2 au profit d’Android.

donnees-kantar-parts-de-marche-os-mobile-2017-2.jpg

Le système d’Apple progresse aussi aux USA de manière significative (+ 3,7 points). En Europe, tous les voyants sont au vert en Allemagne (+ 4 points), en France (+4,1 points) et au Royaume-Uni (+4,5 points). L’Italie et l’Espagne n’ont pas été de très bons marchés pour iOS sur la période en question.

donnees-kantar-parts-de-marche-os-mobile-2017-1.jpg

Mais ce n’est pas aussi mauvais qu’au Japon, où iOS connait quelques difficultés après avoir réussi à atteindre les plus de 50 % de part de marché. Il y est à 44,8 % en février 2017 (-5,4 points). En Chine, c’est toujours la dégringolade, iOS n’est plus qu’à 13,2 % de part de marché.

Si l’on compare les chiffres avec ceux de la période précédente s’étalant de septembre à novembre 2016, iOS a perdu du terrain un peu partout, sauf en Grande-Bretagne, en Allemagne et en France, où cela fait maintenant plusieurs moins qu’Apple maintient son OS autour des 24 % de part de marché.

Cela signifie qu’environ un smartphone sur 4 est un iPhone en France en 2017 selon les données de Kantar.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :