Apple a hier dévoilé de nombreuses nouveautés pour ses différents systèmes d’exploitation, des annonces que nous avons résumé dans un article récapitulatif. La firme à la pomme apporte plusieurs améliorations au niveau de la sécurité des données des utilisateurs.

L’une d’entre elles est la possibilité pour les utilisateurs de se connecter dans des applications tierces, avec un nouveau service de login made in Apple, qui bien sûr ne partage aucune donnée avec des tiers. Voici comment Apple va forcer le déploiement de son service de login.

Le service « Sign in with Apple » est actuellement en beta, mais dès qu’il sera disponible publiquement cet automne, il va devenir obligatoire dans de nombreuses apps. Les sites web pourront aussi ajouter ce nouveau service de login.

Les apps concernées sont toutes celles qui proposent un service de connexion rapide via Google, Facebook ou autre. Elles devront obligatoirement proposer en option, le service de de login d’Apple.

Celui-ci a plusieurs avantages, car il ne partage pas les données des utilisateurs, ce qui est loin d’être le cas avec avec une connexion via Google ou Facebook. Donc, un gros coup de pied dans le business de partage des données de nombreuses sociétés.

Le service de login d’Apple a bien été pensé pour protéger l’utilisateur, puisqu’il est possible de se connecter avec son adresse mail iCloud, ou alors une adresse mail générée aléatoirement afin de ne pas divulguer sa véritable adresse mail.

À lire également notre résumé de la conférence de la WWDC 2019, ainsi que les articles suivants sur les nouveautés annoncées, concernant iOS 13 notamment :

Source

Vous aimez ? Partagez !