Le principe est simple et décrit en détails dans la vidéo ci-dessous (pensez à vous abonner à notre chaîne YouTube pour découvrir les vidéos avant la sortie des articles !)

On note comme expliqué ici, qu'Apple a choisi de ne permettre que la lecture de Tags NFC. Ceci implique pour ceux qui veulent bricoler avec ces tags, d'utiliser une autre machine pour inscrire des données sur les tags NFC réinscriptibles. On l'a fait ici avec un Nexus 5 sous Android et une application nommée NFC Tools gratuite ici sur le Play Store.

Il est possible de se procurer des puces et tags NFC ici à des prix de quelques dizaines de centimes l'unité.

En pratique, les applications lecteurs de puces NFC que l'on va trouver sur l'iPhone sous peu permettront de lire des tags disposés dans des espaces publics (pour avoir l'horaire d'arrivée du prochain bus par exemple) ou disposés sur des produits pour avoir des informations complémentaires, coordonnées, infos de produit original, ou autres.

L'application Prox NFC Tag utilisée ici devrait être disponible dès la sortie d'iOS 11, gratuitement.

Sachant qu'en parallèle, Apple a aussi doté iOS 11 d'un lecteur de codes QR intégré à l'appareil photo et de clés WiFi, de quoi décoder tout son environnement désormais avec l'iPhone !

Retrouvez tous nos articles concernant le NFC ici.


À lire également, les informations récentes concernant iOS 11, dont :

Vous aimez ? Partagez !