On le sait, la formule freemium est la stratégie la plus rentable depuis de nombreux mois pour les développeurs. Les achats intégrés permettent d'aller plus loin, plus vite, de débloquer des personnages ou des fonctions et assurent une monétisation régulière pour les éditeurs.

Si la commission européenne salue les efforts de Google qui ne devraient plus utiliser le terme gratuit pour les apps intégrant des achats intégrés à compter de fin septembre, elle regrette qu'Apple ne soit pas engagée plus fermement avec même une date ou un calendrier précis sur ce thème précis.

free-3.jpg

Fort de ses actions de ces derniers mois, Apple a répondu à la commission en mettant en avant des contrôles parentaux plus élevés et faciles à utiliser afin d'assurer la meilleure expérience possible tant pour les parents que pour les enfants. Une section d'applications destinées aux enfants de moins de 13 ans a même été crée et Apple considère avoir été bien plus loin que la plupart des acteurs du secteur. D'ailleurs, iOS 8 devrait aller dans ce sens avec notamment le partage d'app, musique et vidéos en famille comme nous l'avions plus en détails ici.

famille-3.jpg

Apple assure vouloir continuer à travailler avec la commission européenne et on imagine que la firme californienne va peut-être devoir présenter sa bibliothèque d’applications en 3 sections, gratuit (sans achats in app), 'freemium' et payant afin de donner entière satisfaction sur ces points précis.


source, source


Vous aimez ? Partagez !