apple-music-img.jpgLes services de streaming de musiques aiment garder leurs chiffres secrets, rémunération des artistes et part de marché notamment. La seule information divulguée reste le nombre d’utilisateurs, Spotify a dernièrement justement annoncé avoir dépassé les 70 millions d’abonnés. Mais une investigation réalisée par The Trichordist a permis de récupérer quelques données intéressantes à propos de ces plateformes, telles que YouTube, Deezer et autres. Il en ressort qu’Apple Music fait figure de plutôt bon élève en ce qui concerne la rémunération des artistes, dans une certaine mesure, tandis que le service est en progression en matière de part de marché :

C’est ce dont rend compte en tout cas le rapport de cette étude réalisée à partir de l’analyse de la rémunération et du nombre de lectures de 200 albums sur toute l’année 2017.

En effet, Apple Music en serait à ce jour à 10,48 % de part de marché, se plaçant à la troisième position derrière Pandora, à 21,56 % et Spotify, à 47,78 %. Cependant, avec une rémunération des artistes loin d’être la plus basse, 0,00783 $ par lecture précisément, Apple Music contribue à une rétribution des créateurs à hauteur de 22,29 %, quand Pandora, pourtant enregistrant deux fois plus de lectures, ne rémunère qu’à hauteur de 7,86 %.

comparatif-revenus-part-marche-service-streaming-2.jpg

Apple Music a d’ailleurs augmenté sa rémunération des artistes en 2017 par rapport à 2016, en passant de 0,00735 à 0,00783 $ par lecture d’une année à l’autre. En 2017, c’est donc une rétribution deux fois supérieure à ce qu’offre Spotify, qui est à 0,00397 $ par lecture, et 10 fois plus élevé que celle de YouTube, à 0,00074 $ par lecture.

Apple Music est aussi devant Deezer, Amazon ou encore Google, mais bien loin derrière les plus généreux du top 10, que sont Tidal et Rhapsody, à 0,01284 et 0,01682 $ par lecture, respectivement. À noter également que le français Qobuz, même si prenant une très faible part de marché de 0,01 %, parvient à rémunérer les artistes à hauteur de 0,03816 $ par lecture, soit l’une des 5 meilleures rémunérations des 30 services de streaming ici analysés.

En sommes, pour des revenus équivalents pour l’artiste, un morceau chez Apple Music doit être lu 78 fois, 82 fois chez Amazon Music, 98 fois chez Deezer, 154 fois chez Spotify et 818 fois chez YouTube. Mais il ne doit être lu que 16 fois chez Qobuz et 47 fois chez Tidal.

comparatif-revenus-part-marche-service-streaming-1.jpg

Apple Music fait donc partie des meilleurs élèves en matière de rémunération des artistes, si l’on s’intéresse aux géants du marché. Mais en comparaison avec de plus petits acteurs, comme Tidal, Qobuz et d’autres, la firme de Cupertino pourrait faire encore beaucoup mieux.

À voir si 2018 sera un meilleur cru que l’année passée, pour Apple Music et pour les artistes y diffusant leur musique.

À lire également :

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

Payez moins cher ! Offres reconditionnées BackMarket :