Ironiquement, la startup Coretronics est soutenue financièrement par Foxconn, un des principaux sous-traitants d'Apple en ce qui concerne l'assemblage des iPhone, mais pas uniquement.

Cette nouvelle plainte ajoute une autre violation de brevet au dossier, toutefois cela pose un problème, car le brevet en question nommé "Miniature telephoto lens assembly" a été accordé par le bureau américain des brevets à Coretronics en janvier 2018.

L'iPhone X et l'iPhone 8 Plus ont été dévoilés et lancés l'année dernière, donc comment Apple aurait pu enfreindre ce brevet si il a été accordé en janvier de cette année ?

Source

Vous aimez ? Partagez !