app-store-1.jpgQuelques jours avant le début de la WWDC qui aura lieu le 13 juin prochain et que nous commenterons en direct sur live.iPhon.fr, Phil Schiller, le vice-président marketing d’Apple, qui a remplacé Eddy Cue à la tête des App Stores en décembre dernier, a révélé plusieurs changements importants pour l’App Store.

Si l’annonce a été faite quelques jours avant la WWDC, de l’aveu même de Phil Schiller, c’est qu’elle est déjà prévue pour être dense !

Parmi les changements majeurs qui ont été annoncés pour l’App Store, on peut citer l’arrivée de l’abonnement payant comme modèle de rémunération pour tous les types d’applications, utilitaires ou jeux compris, la confirmation de l’amélioration des délais de validation des apps et l’arrivée de résultats de recherche sponsorisés. Des changements profonds qui vont impacter l’usage de l’App Store dans les années à venir !

Des applis mises à jour plus rapidement !

Phil Schiller confirme tout d’abord une amélioration de la durée de validation des apps qui avait été déjà remarquée. Ainsi, le délai moyen est passé de 7-10 jours à 2 jours pour 90 % des applis soumises. C’est une bonne nouvelle pour les développeurs, cela leur permet de proposer des apps plus fréquemment mises à jour que ce soit pour proposer de nouvelles fonctions ou pour corriger les bugs. Cela favorise également le dynamisme de l’ecosystème au niveau développement, en lieu et place des longues durées de validation sclérosantes qui ont pu être rencontrées ces dernières années. Aucun doute, c’est un changement déjà effectif qui faisait partie des demandes les plus importantes des développeurs.

Un nouveau modèle de rémunération

Apple vient sans doute d’annoncer ce qui pourrait être le futur des applications en terme de rémunération. Ainsi, jusqu’alors, la possibilité de proposer un abonnement pour une app était disponible uniquement pour les applis de streaming (ex : Netflix et Spotify), les services type cloud (Dropbox, Office), les journaux ou magazines, et les applis de rencontre.

Ces restrictions sont levées et le paiement d’un abonnement comme modèle de rémunération va bientôt être étendu à toutes les catégories d’apps de l’App Store. On peut alors imaginer des utilitaires ou des jeux qui proposeront ce type de modèle en lieu et place du paiement une fois jusqu’alors.

Autre changement : la firme de Cupertino va abaisser sa commission de 30 % à 15 %, à partir de la deuxième année d’abonnement, permettant aux éditeurs d’apps de toucher 85 % de la somme de l’abonnement après la première année, au lieu des 70 % habituel.

Cette nouvelle possibilité devrait permettre à certains développeurs de trouver un autre moyen de vivre de leurs développements et d’assurer la maintenance de leurs applications dans la durée, surtout lorsque celle-ci induisent des coûts récurrents par exemple lors de l’utilisation de serveurs. Ils pourront également régulièrement mettre à jour leurs apps avec de nouvelles fonctionnalités et contenus même si il y a peu de nouveaux acheteurs de leur application. Cela s’inscrit dans un contexte ou de gros éditeurs captent aujourd’hui une bonne partie des revenus du store tandis que les éditeurs indépendants, les petites équipes, ont du mal à trouver une équation économique positive avec un achat d’app une fois et une maintenance tant corrective qu’évolutive en théorie infinie. C’est ainsi que certains choisissaient de sortir une nouvelle application V2, V3 ou autre lorsque des nouvelles fonctions étaient ajoutées. Ceux-ci devraient logiquement passer au mode "abonnement".

Apple va également implémenter des mesures pour protéger les utilisateurs qui ont souscrit à un abonnement. Si un développeur augmente le prix de l’abonnement, l’utilisateur reçoit une notification pour valider cette augmentation ou annuler son abonnement. Si l’utilisateur n’a pas répondu à cette notification son abonnement sera automatiquement annulé pour éviter les mauvaises surprises. Il sera aussi possible de faire payer un abonnement plus cher à de nouveaux acheteurs, tout en conservant le prix initial pour les anciens.

Les détails sur ces nouveautés sont disponibles ici

pub-app-store-2.jpg

Des mises en avant payantes dans l’App Store

Autre grosse nouveauté à venir dans l’App Store, prévue pour cet automne après une phase de beta cet été : l’arrivée des résultats de recherche sponsorisés. Ceux-ci apparaitront quand un utilisateur effectue une recherche d’app dans l’App Store, ils porteront une mention pub avec une icône spécifique et un fond bleu, afin de ne pas induire les utilisateurs en erreur sur la nature de ces résultats. On retrouve là un modèle similaire à ce que propose les moteurs de recherche dans leurs pages de résultat. Les éditeurs paieront pour acheter des "clics" (pas des tééchargements) dans ces pages, sur certains mots clés de recherche

pub-app-store-1.jpg

Les détails sur cette nouvelle fonction sont disponibles ici sur le site d’Apple

Enfin une dernière petite nouveauté à venir pour les possesseurs d’iPhone 6s et 6s Plus, il sera possible d’utiliser le 3D Touch sur n’importe quelle icône d’app sur l’écran d’accueil pour la partager instantanément avec un ami.
Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Pour suivre la conférence en direct avec nous, rendez-vous dès 18h45 lundi sur live.iPhon.fr, dans notre appli i-nfo.fr disponible sur iPhone ou sur iPad. banniere-keynote-13-06-16.jpg

Source, Source

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici