C’est 6 mois avant la fin de ses études que le jeune homme a été contacté par Apple. À l’époque, il n’avait que 20 ans et faisait partie d’une petite communauté travaillant sur Webkit, devenu depuis la base de nombreux navigateurs dont Safari.

Une fois son diplôme en poche, le jeune Tolmasky a dû attendre que Steve Jobs donne son aval pour commencer à travailler. Il raconte que l’équipe ‘iPhone’ travaillait à l’écart sur le Campus d’Apple. Il y avait en fait deux équipes qui travaillaient chacune de leur côté.

edge-3.jpg

La première s’intéressait au logiciel tandis que l’autre travaillait sur le matériel. Le seul lien entre les deux était en réalité Steve Jobs qui passait plusieurs fois par semaine pour faire le point.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les effectifs étaient très réduits. Alors qu’il tapote les icônes présents sur la première boite d’iPhone, le jeune homme qui a aujourd’hui 29 ans, affirme que chacune d’entre elles est en réalité le fruit du travail d’une seule personne. Le sien était de mettre sur pied un navigateur web comparable à celui d’un ordinateur et capable de fonctionner sur un petit écran comme celui de l’iPhone, le tout contrôlé du bout du doigt. Une sacrée mission d’autant plus que c’est à Steve Jobs en personne que le jeune homme rendait des comptes.

Comme on peut l’imaginer, le créateur d’Apple était exigeant et Francisco Tolmasky a du recommencer encore et encore pour arriver à proposer une version acceptable et acceptée. La demande de Steve Jobs ? Plus de magie.

edge-2.jpg

Francisco Tolmasky nous livre également quelques infos croustillantes sur la création d’autres éléments clés d’iOS. Ainsi, le clavier de l’iPhone tel que nous le connaissons est le résultat d’une compétition d’une semaine lancé lancé par Steve Jobs. L’idée d’une appli ‘Maps’ pour l’iPhone n’est venu que quelques semaines avant le lancement. Le pauvre à qui l’on avait confié la tâche a dû travailler sans relâche pour être prêt à temps.

Francisco Tolmasky souligne une fois de plus l’incroyable influence que pouvait avoir Steve Jobs sur ses équipes. Il ajoute que grâce à lui, les gens pouvaient faire en une semaine ce qui aurait dû en prendre deux.

Le jeune Tolmasky a décidé de quitter Apple à la fin 2007 après que le projet iPhone eut été mené à son terme. L’équipe iPhone était devenue trop importante à son gout. Il a ensuite créé une entreprise que Motorola lui a rachetée en 2009 pour 20 millions. Il se consacre aujourd’hui à la création de jeu vidéo dont le dernier vient tout juste de sortir sur iPad.

source


Vous aimez ? Partagez !