gmaps-aplans-diff-5.jpgAlors que notre sondage concernant le duel Apple Plans versus Google Maps est toujours d’actualité, Justin O’Beirne a publié ce mois-ci la première partie (sur 4), sur son site internet, d’un article très intéressant concernant les différences entre les deux systèmes de cartographie en question. Cette première section s’intéresse aux cartes en elle-même, à la manière de labéliser les lieux, en matière d’indications d’objets et aussi de richesse de contenu. Vous trouverez ici peut-être des raisons insoupçonnées de votre attirance pour un système plutôt que l’autre :

Justin O’Beirne n’est pas qu’un blogger internet, il a notamment travaillé sur Apple Plans de 2011 à 2015 en tant que chef développeur et à la tête du recrutement pour l’équipe de travail dédiée au service de cartographie à la pomme. Maintenant passé à l’écriture, il va notamment publier bientôt un livre sur le sujet : Maps For The Masses: Designing Cartography For A Global Audience.

gmaps-aplans-diff-1.jpg

Dans cette première partie du travail de comparaison des deux systèmes (54 cartes de villes comparées), l’homme relève plusieurs points intéressants. Dans l’ensemble, Apple Plans indique le nom de plus de villes que Google Maps à n’importe quel niveau de zoom. En revanche, Google Maps indique le nom de plus de routes que son concurrent.

gmaps-aplans-diff-2.jpg

Point assez curieux, O’Beirne relève qu’en moyenne, chaque système relève un nombre égal de points d’intérêt (monument, parc, lieu historique, etc.), mais qu’à un niveau de zoom moyen, seulement 15 % des points d’intérêt sont communs aux deux systèmes.

gmaps-aplans-diff-4.jpg

En fait, ils n’ont pas les mêmes priorités en termes de point d’intérêt. Google Maps privilégie les indications et points de transits, utiles pour la navigation par exemple, quand Apple privilégie plutôt les indications de lieux et villes.

gmaps-aplans-diff-3.jpg

L’article (en anglais) est à retrouver ici, avec de prochaines parties à venir bientôt, notamment sur les choix de design d’Apple et de Googe pour leur service de cartographie.

Vous aimez ? Partagez !